• N ° 292 : Malgré les nuages le soleil ne désespère pas

     

    Bonjour à tous et à toutes!

     

    J'ai très honte, je suis très en retard... Le lapin d'Alice aurait bien fait de me prêter sa montre!!!

    Je vous propose donc malgré tout ce challenge qui je l'espère saura vous inspirer.

    De grosses bises

     

     "Malgré les nuages, le soleil ne désespère pas"

    Un peu comme un mantra...

    Jolana

     

    Tu es toute pardonnée.

    Bisous

    L.

    Moi je ne sais pas si je te pardonnes,

    il faut que je réfléchisse.

    Bon pour une fois cela va

    Mais ne recommence pas

    gros bisous

    Morganne (rire)

  • challenge et peinture by Morganne

     

     

    Désespoir ô quand l'angoisse nous étreint,

    Lorsque les nuages ne font plus frémir le soleil.

    Vie sombre, tourne le temps, que rien n'enfreint

    La pluie de Mai, a mouillé les ailes des abeilles.

     

    Quel univers ? quel gouvernement, comment vivons nous.

    Abaissez le niveau des classes, bravo c'est fait.

    Pourquoi avoir tant travaillé pour arriver, le monde est fou.

    Ô Saint François, guide celui d'en bas, vil être, qui s'enfle de méfaits.

     

    Le monde est gris, le monde est bleu.

    Gris sous une arcade de roses

    Le Monde est sombre, le monde est joyeux.

    Sous une pluie de pétales de fleurs trop écloses.

     

    Après la pluie vient l'arc en ciel aux belles couleurs,

    Croyances des enfants, des trésors aux pieds.

    Le soleil darde de ses rayons, nuit de douleur,

    Vacances rime avec bronzage Râ ne t'a pas épargné.

     

    Après le pluie vient le beau temps.

    Sourions à la vie évitons les tourments.

     

    la peinture est mon barbouillage à moi, et le poème est un gribouillis de Morganne

    eh oui..


    2 commentaires
  •  

    Certes, vous m'aurez fait mettre un genou à terre,

    Cherchant sans aucun doute à ébranler ma foi,

    Trop étriqués dans vos jugements arbitraires,

    Jaloux que vous étiez de je ne sais trop quoi.

     

    Quelle opportunité, je n'en suis pas peu fière,

    De faire ainsi ma cour à ce charmant minois!

    Désolée pour l'humour, pardon de vous déplaire

    En affirmant que c'est à vous que je le dois.

     

    Mon âme vous sera pour toujours insoumise.

    A vos agissements, quelque peu réfractaire,

    Si vous le désirez, je puis doubler la mise

    Pour une position propice à la prière.

     

    Que m'importe que vous continuiez vos bêtises,

    Je ne vois pas la vie comme un chemin de croix.

    Le Soleil et l'Amour en mon cœur s'éternisent.

    Vous devriez essayer, entre vous et moi.

     

    L.


    2 commentaires
  •  

    L'ombre gagne dehors de son implacable noirceur

    Reste donc à l'intérieur!

    Le spleen infiltrant,tenace, s'installe et menace

    Lave ton coeur de sa trace!

    L'horizon lointain s'est chargé de brouillard dense et lourd

    Soleil, revêts tes atours!

    Les nuages veulent endormir ma tête meurtrie

    Donne leur la chasse, souris!

     

    La pesanteur du coeur et ses traces chéloïdes

    La noirceur de l'âme qui croit que tout est fini

    Ne peuvent perdurer que si l'amour est fui.

    Laisse la lumière irradier tout ton être.

    Inspire, expire emplis-toi de la force autour

    Fuis les faux semblants et sois vrai et sois toi

    A chaque jour suffit sa peine, remplis-le alors de joie

    Que la clarté des âmes se raccorde à l'amour.

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique