• Conte du Vercors par Morganne

    Il était une fois le VERCORS

    ******

    Conte du Vercors par Morganne

    photo perso

    Lou à bicyclette, robe à fleurettes,

    pédalait allégrement sur le plateau « douceur de la vie »

    Sous les pins-crochet, dans une lumière discrète

    Rejoignait-elle son galant dans la prairie ?

     

    Un aigle guettait de là haut, sa proie.

    Un petit lapin blanc échappé d'Alice aux pays des merveilles

    Non ce serait trop triste, ma foi,

    Une souricette trottinant sur la talus du cours d'eau.

     

     

    Dans la prairie, une jolie mule blanche paissait

    Constellée de fleurs de jolies couleurs,

    De hautes gentianes jaunes, cela bien serait.

    Bleues comme ce ciel pur de ce début d'automne.

     

    La nuit commençait à poindre,

    il fallait rentrer à l'ermitage.

    Pour voir l'étoile du berger,

    Devant un feu de bois, enchanté par une douce cantate.

     

    Lieu, personnage idyllique, existent-t-ils toujours ?

    Je peux vous le dire sans détour.

    J'ai vu, j'ai écouté le silence, dans la chaîne du Vercors,

    Cette semaine même survolée par un Vautour..

     

     

    Que c'est beau en cet automne printanier

    Cette randonnée pédestre, de quelques jours.

    Sommet, prairies du Vercors nous ont charmés,

    Transformant tout en un conte de fée...

     

    Poème de la fée Morganne


  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Septembre à 10:00

    joli texte poétique de cette belle région que je connais également,ton séjour t'a inspiré au mieux 

    je commenterais dans la mesure du possible , les poésies de chacun  .

    bisous @+ nini

    2
    Jeudi 21 Septembre à 21:31

    merci Ninie car tu sais plus cela va plus on s'enlise, malgré notre bonne volonté avec L. mais d'ici peu de temps nous ne pourrons écrire ni l'une ni l'autre... Merci Ninie allez essaie de faire un poème il y a plein de mots... bisous

    3
    Mardi 10 Octobre à 10:57

    Pour être honnête Morganne, j'ai moins accroché à ce poème. Je ne saurais dire pourquoi. Désolé...

    Est-ce du à l'absence de rimes (sur certains vers), ou au style, je ne sais.

    Jérémy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :