• Sous le ciel de provence par Morganne

     

    Ce matin, je ne sais pas qui m'a tiré par les pieds,

    Je ne pouvais plus dormir, alors que j'aurais eu le temps qui sied.

    Le jour se lève un peu gris,

    Où est passé le soleil, ce ne sera quand même pas un jour de pluie ?

    Soren, je pense à toi,

    Tu as l'air très seul et ça me fait mal pour toi.

    De toute façon ce blog est un blog à deux,

    Pourquoi se le cacher, si j'écris, c'est un peu pour toi,

    C'est un peu pour moi,

    Les doigts sur le clavier, je me mets à rêver,

    Dans la campagne on pourrait se promener,

    La montagne sainte Victoire, pourrait nous regarder,

    Elle a le droit, moi je l'aime bien ce gros rocher,

    Qui fait un fond sur le ciel bleu non taché.

    Ça sent bon le thym et le romarin,

    Ça sent bon le cyprès, le matin,

    Toutes les odeurs se réveillent.

    Tiens moi je vais m'habiller, aller tendre mon nez, Aix s'éveille.

    Bon allez un petit déjeuner vite avalé,

    Et bientôt le retour de l'été.

    Non, avant le printemps,

    Période de l'année que je préfère, loin devant,

    Ses amandiers, ses pêchers en fleurs,

    Dans ce midi de la France je me sens bien, même de bonne heure.

    Dans la garrigue, je me sens bien, aujourd'hui pas de labeur.

     

    Morganne

    03/05/2013

    (poème que j'avais écrit en 2006)


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :