• Bientôt la retrouver

     

    Woodland, Taiwan, Bois Mort, Montagne 櫸 

     

    Un rai de lumière éclaire la chambrée,

    Fenêtre ouverte sur un parterre de roses,

    La vie est là, fébrile, une flamme rosée.

    Partir pour l'au-delà, il attend, fait une pose.

     

    Cet être voit passer devant lui, sa vie,

    Tous ces souvenirs passés, bonheur d'une rencontre d'antan

    Ses fiançailles, a offert un bijou, à sa mie

    Fleur parmi les fleurs, a passé à son doigt un diamant.

     

    Le film de sa vie se déroule lentement,

    Le temps de leurs épousailles, naissances de leurs enfants.

    Donnant à leur tour ses petits enfants,

    Tous les bons moments, chasser les tourments.

     

    La mer, le sable sa peau sucrée, le soleil de feu,

    Les embruns qui fouettaient leurs visages amoureux.

    La montagne, les paysages grandioses admirés à deux,

    Sa vue se trouble, il va la retrouver, il est heureux.

     

    Morganne

     

     


    1 commentaire
  • Bonjour à vous, c'est un texte en lice chez short Edition.

    Je suis en finale...

    Si vous voulez me soutenir...

     

    http://short-edition.com/oeuvre/poetik/en-quete-des-cieux

     

    Vous pouvez mettre jusqu'à 4 votes et attention, il faut valider le vote en deux fois!

     

    Bises!!!


    1 commentaire
  • En attendant ma participation au challenge de Morganne demain, je vous mets un petit poème que j'ai écrit ce week-end. Comme quoi malgré la rupture Elle reste ma muse...

     

    Une lettre pour tout changer

    Je t’aime à je l’aime, si peu de différence.
    Un mot une lettre, pour changer à jamais,
    De la joie à la peine, du rire à la souffrance.
    En cendres pour renaître, un cœur plein de regrets.

    Depuis que je t’ai entendu dire ces mots,
    Pour moi la vie a perdu toute sa beauté.
    Comment une lettre peut avoir tant d’écho,
    Pour, au final, arriver à un cœur briser.

     

    Je suis passé du printemps aux intempéries,
    D’un soleil qui réchauffait mon corps et mon cœur,
    A la plus violente des saisons de pluie.

     

    Telle une ville inondée sous les orages,
    Ma vie le fut par un torrent de douleur.
    Les habitants de mon cœur ont compris le message…

     

    Jérémy Paut
    15/10/16

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Dans cette histoire d’amour,

    Où nous jouions chacun notre tour.

    Aux échecs tu étais la reine,

    De mon monde sans peine.

     

    Après plusieurs années de relation,

    L’échiquier s’est vidé de ses pièces.

    Je suis le chevalier, ton dernier bastion,

    Protecteur de nos moments de tendresse.

     

    Esseulés nous sommes pris au piège,

    De cette nouvelle armée qui nous assiège.

    Je te défends contre les attaques frontales,

    Mais je ne peux rien contre les latérales.

     

    En défendant ta dernière position,

    Je suis attaqué par ce roi noir.

    De mon corps j’ai beau faire rempart,

    Il m’écrase tel un pion.

     

    Seule tu succombes à ce nouveau prétendant,

    Suis-je donc tombé sans raison ?

    Je te vois partir avec cet homme en armure,

    Pendant que je meurs de mes blessures.

     

    Jérémy Paut

    08/10/16


    2 commentaires
  •  

    Deux iris, couleur émeraude claire,

    Un regard dans lequel on pourrait se noyer.

    Ces yeux si chatoyants de douceur, et de lumière,

    Ombragés de longs cils; autour de toi tout pétille et s'anime.

     

    Silhouette légère, tenue altière de princesse de ce temps,

    Chevelure blonde de blés murs, retenue par un chouchou,

    Entre adolescente et femme sans chimère,

    Des doigts de fée dans un gant de velours.

     

    Qui es-tu? L'elfe de la lumière?

    Un ange tombé du ciel, souriant, lumineux, positif,

    Ton sourire à faire craquer les humains.

    Reste telle que tu es, ne change rien, sans négatif.

     

    Rayon de soleil dans cet hôpital-prison,

    Tes mirettes, tes mots doux, tes éclats de rire,

    Redonnent la joie de vivre et de survivre.

    Merci Candice au prénom si doux.

     

    Morganne (22/08/2016)

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique