• Une Chute avec les anges déchus par Andy

     

     

    Mes yeux fatigués sont à peines ouverts

    Estropié par une promesse brisée

    Mon cœur est témoin de la chute d’un empire

    Désespéré, pouvez-vous entendre mon appel ?

     

    Je cherche mon chemin à travers

    Les ténèbres où encore une fois je suis plongé

    Pouvez-vous me dire ce qui est réel ?

    Parce que je suis à nouveau perdu

     

    Je me détourne de tout ce que j’ai connu

    J’essaie de brûler ce pont qui me relie au passé

    Pourquoi l’amour est-il doux et amer ? 

    Il est si fort et je me sens tellement faible

     

    Andy


    2 commentaires
  • Débat intérieur - Evy

    Tu ne tires aucun enseignement des leçons de la vie
    Il semble que tu n'as toujours pas compris
    Je me demande bien à quoi je sers ici !

    L'enseignement que j'en tire est différent du tien
    Tes remontrances ne servent à rien
    Contrairement à ce que tu crois, je les retiens

    C'est pour cela que je te retrouve souvent en pleurs
    Remplis de doutes et de douleurs
    Quand apprendras-tu de ces erreurs ?

    Toutes ces erreurs me feraient avancer
    Si tu ne gardais pas ce contrôle pour m’arrêter
    Comme si vivre réellement pouvait t'effrayer

    Je fais cela pour te préserver de la souffrance
    Tu suis tes sentiments, sans penser aux conséquences
    Et je dois tout réparer, voilà donc ma récompense ?

    Ouvres-toi sur le monde, un instant
    Sors toi des souvenirs blessants
    Sors de tous ces tourments...

    Pour être blesser encore une fois ?
    Et devoir encore surmonter cet effroi ?Je suis sure d'être sur la bonne voie !

    En nous évitant de vivre ?
    Je veux que la vie nous enivre
    Laisse nous enfin, de la vie, être ivre

    Comment peux tu vois encore voir la vie en couleurs ?
    Cette vie qui me fait tant peur !
    Où nous vivons toujours de sombres heures...

    J'ai peur comme toi, mais je veux croquer la vie malgré tout !
    Je ne veux pas regretter de pas avoir été jusqu'au bout
    Même si c'était complètement fou

    Evy


    10 commentaires
  • C'était le dernier texte que j'avais soumis, sans y croire un seul instant... Et puis il a été sélectionné et je suis plutôt bien partie pour aller en finale.. Alors, je me permets de vous solliciter amis de psyché pour me soutenir si le coeur vous en dit!

     

    c'est ici----> : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/gueules-cassees

    Au moins dites moi ce que vous en pensez!!!!!

    Bises à tous 

    Jolana


    2 commentaires
  • Sans titre par Andy

     

    Vous êtes-vous déjà posés cette question

    Quand vous regardez au fond de vous-mêmes

    Quand vous vous-êtes confessés à vous-mêmes

    Pourquoi voulez-vous vivre ?

    Et ce reflet que vous voyez dans le miroir

    Êtes-vous prêts à mourir pour défendre vos valeurs ?

    Quand vous êtes dos au mur et le temps incertain

    Quand votre vie est menacée

    Êtes-vous prêts à tuer pour vous défendre ?

    Les ponts que nous avons bâtis pour relier

    La distance qui nous fait oublier

    Quand la haine nous divise

    Et quand l’amour nous rappelle

    L’humanité qui est en nous

    J’ai appris que l’espoir peut être une ombre fuyante

    Mais je choisirai de mourir en croyant

    Et tout rassembler dans un dernier acte de foi

    Parce que la vie est une histoire que l’on doit conter

    Elle est la réponse qui n’attend que d’être trouvée

    La beauté que nous cherchons depuis tout ce temps

    N’est jamais loin de nous

     

    Andy


    2 commentaires
  • A ce jour fatidique la chance lui avait quitté

    Il avait perdu la bataille qu’il avait menée

    Depuis, les jours et les mois se sont défilés

    Mais les cicatrices ont dû mal à se refermer

     

    Maintenant que son absence se fait ressentir

    Cette tragédie est belle et bien la réalité

    Le vide grandit malgré les larmes versées

    Et la tristesse ne semble vouloir partir

     

    Juste derrière la porte du cimetière

    Là où les herbes ont tout envahi

    Là où son nom est gravé dans une pierre

    En tendres souvenirs de notre ami

     

    Tandis que son image errait dans nos esprits

    Le destin ne lui avait laissé aucun choix

    Quand le désespoir avait dérobé sa voix

    Mais la vie lui a donné beaucoup plus

     

    Je sais ce que c’est de perdre un être aimé

    Et ce sentiment est juste le même…

    Nous devons souffrir une dernière fois

    Pour le pleurer et lui dire adieu

     

    La porte du paradis lui est grande ouverte

    Et il s’en est allé, accompagné des anges

     

     

    Pour Al.

    Si quelqu'un avait une photo de lui à mettre comme illustration, cette personne pourrait-elle la mettre comme illustration pour ce poème ?

     

    Merci  (je t'en mets une tout de suite signé Morganne)

    Ce que presque personne ne sait c'est qu'Alain avait gagné une bataille il y a 11 ans le crabe l'avait déjà rejoint et il l'avait vaincu mais jamais dans sa tête il n'avait enlevé la peur qu'il revienne et il a eu deux rechutes en peu de temps déjà 6 mois cela passe mais rien ne s'efface... Merci Andy

    Al par Andy

    Al par Andy

     

    Andy


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique