• N° 99 : Fainéant

    N° 99 : Fainéant

     

    Bonjour Psychée,

     

    C'est mon tour de donner un thème au challenge de la semaine !

     

    Et comme vous pouvez le deviner, je fais le fainéant ! :)

     

    Alors ne soyez pas fainéants, sortez vos plumes ou vos stylos car je ne pense pas que vous écrivez encore avec une plume ! :D

     

    Ah ouais mais un clavier n'est ni un stylo, ni une plume .... bah tant pis !

     

    Je suis un fainéant qui aime fainéanter et ne rien faire (ah ça veut dire la même chose ? :D )

     

    Et donc hop, au lit ! ^^

     

    A bientôt ,

     

    Signé : Andy le gros feignasse

  • Lazy girl (par Alexia4ever)

     

    Grande, mince, élégante, radieuse et riche,

    Mademoiselle semble avoir tout pour elle ;

    Célèbre certes, mais un tantinet potiche,

    Les apparences ne sont pas ce que la réalité révèle

     

    Sur un transat au bord d’une luxueuse piscine

    Allongée, c’est ici même qu’elle prend racine ;

    Passant ses journées à se prélasser,

    Portable dernier cri, elle ne cesse de jacasser

     

    Chapeau et lunettes de soleil,

    Elle lézarde près de ses palmiers ;

    Lui concoctant cocktail sur cocktail,

    Nombreux, les serviteurs sont à ses pieds

     

    Mademoiselle est encore jeune

    Mais rien ne l’intéresse, à part être fashion ;

    Mademoiselle a encore tout à apprendre

    Mais opiniâtre, elle ne veut rien entendre

     

    Imbue d’elle-même et snobinarde,

    Mademoiselle ne voit pas plus loin que son nombril ;

    Prenant la pose même lorsque personne ne la regarde,

    Désœuvrée, elle finira fossile.

     

    (Septembre 2011)


    votre commentaire
  •  

    Je démarre en souplesse, en silence,

    Rien ne presse quand tous détalent ;

    Les rues sont chaudes, elles sont accueillantes,

    J’entrevois leur ivresse, un peu moins mes tristesses.

     

    Ire et liesse, gentillesse également,

    Le sourire, je l’étale à qui le veut bien,

    Je l’offre sans rien attendre,

    Quelques désirs, peut-être,

    Après quelques détours,

    Sous de beaux atours.

     

    J’empoigne la vie, les mains un peu molles,

    La hargne et les fulgurants récits,

    Je les laisse aux autres ; pour ma part,

    La vie de saltimbanque, de la vivre amplement,

    Emporte toutes mes forces.

     

    Alain, 16 septembre 2011

     

    Ivresse aussi par Spock27


    votre commentaire
  •  

    J'avais commencé à écrire quelques mots,

    A jeter mes idées sur les touches du clavier,

    Mais après deux vers - c'est bien assez tôt,

    J'ai vu la fatigue qui en moi naissait.

     

    Et que voulais-je dire de si important

    Pour avoir cru bon de le partager ?

    J'ai bien mieux à faire de tous ces instants

    Et j'entends déjà mon lit m'appeler.

     

    Aurai-je le courage d'aller jusqu'à lui,

    De traîner mes pas le long du couloir ?

    Ou bien resterai-je endormie ici

    Comptant les moutons sans le moindre espoir ?

     

    Et pourtant l'heure tourne, le devoir me crève,

    Il faudra bientôt aller travailler,

    Ma peine est immense, j'ai tué mon rêve,

    Celui d'faire la sieste dans mon lit douillet.

     

    Kelkune

    ________________________________________

    Bon, c'est tout à fait pas terrible, c'est + pour la petite blague qu'autre chose, rien de sérieux xD Et aussi pour signifier que je suis toujours là quand même, même si je n'écris pas/plus. Et puis écoutez au moins la chanson, elle elle va bien avec le thème et c'est ça le plus important :p Ciao tout le monde... à mon grand regret, au lieu de flemmarder, je retourne cravailler 


    votre commentaire
  •  

    Le fainéant

     

    Un jour nouveau sur ce petit ciel

    Débute comme hier et comme hier d'avant

    Au dehors un temps aux couleurs arc-en ciel

    Tantôt claire, tantôt morose, toujours à mes dépens.

     

    En dedans, un air confortable cajole ma joue en douce

    me souffle au creux de l'oreille le programme journalier:

    Sur la table attend P. DELERM avec sa première gorgée de bière.

    Il attendra longtemps car à la bière jamais je ne touche.

     

    Dans le lecteur, Antonio et A. Jolie

    S'impatiente de me faire découvrir leur péché originel

    Mais les histoires d'amour me font pâlir

    Alors autant chercher ce qui m'est essentiel.

     

    Dans l'évier, patiente une pille de vaisselle

    Qui attend le jour de bain comme celui de la venu de Jésus.

    Elle ne se fatiguera, comme l'homme de l'éternel.

    Personne de saura qu'elle à servi trois fois et plus.

     

    Heureusement on m'annonce la belle Murielle

    Elle me prêtera ses bras pour la vaisselle.

    Mais avant je crois que je vais, avec elle commettre un péché

    Et quand jésus viendra, d'être pécheur et fainéant, je me ferais pardonner

     

    bonasse

    live and die for a smile

    13 sesptembre 2011


    votre commentaire
  •  

    Je traîne des pieds, pas me lever, pas maintenant,

    Pourquoi oh pourquoi je ne suis pas un koala,

    Il se déplace de branche en branche lentement,

    Placide, nonchalant, j’aimerais être ce marsupiaux là..

      

    Les vacances sont loin déjà, qu’est que c’était bien,

    Farniente sur la plage, difficile de se retourner sur le sable.

    Côté pile, côté face, se faire traiter de fainéante, ne fait rien.

    Flemme aigue, toujours fatiguée, vous n’allez pas en faire une fable.

      

    A la porte du lycée, un cartable qui semble lourd à porter,

    Une tête d’éternel mortifié par le travail des cours et écouter.

    Toi le rasta à dreads, indolent, une bâche informe tu traînes,

    La vie d’un lycéen est dure, les professeurs déclenchent ta haine.

     

    Regarder Gardfield le chat le plus cossard du monde, 

    Et voir l’assemblée nationale, députés, réveillez vous

    Pourquoi venir, faites un mot d’excuses, la terre sera toujours ronde.

    La paresse c’est la flânerie de l’oisif, dans un monde de fous.

     

    Morganne


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique