• N° 47 : Poème collaboratif

     

     

    Stop, on fait le serpent à sonnette dac o dac

     

    Nous ne sommes que deux,

    Mais bon on va faire un essai,

    si il n'est pas concluant on fera un 4 mains,

    On s'acclimate de tout..

    Ben oui,

    C'est ca la vie..

    donc je vous propose cette semaine

    de faire un poème collaboratif

    4 vers donc une strophe avec le pseudo

    Puis ensuite un ou une autre..

    et à la fin ca fait un poème collaboratif. ou un 4 mains

     

    On commence.

     

    A l'orée de la forêt,

    Chante le tiercelet,

    Des nymphettes plonge dans le marais,

    Sous l'oeil perplexe de la chouette effraie.

    (Morganne)

     

    De belles dryades sensuelles

    Les accompagnent de leurs danses rituelles.

    Mais un petit lutin curieux

    Les observe, caché, avec un regard envieux.

    (Mona)

     

    La brise nocturne d'été,

    Sous le chapiteau étoilé,

    Transporte en rythme les lucioles

    Dans une grande farandole.

    (L.)

     

    " Se joint à eux une belle princesse

    Qui dévoile toute ses prouesses,

    En chantant de sa voix harmonieuse

    Des mélodies lyriques mais areligieuses "

    (alexia4ever)

  • Les âmes pures de la forêt de Brocéliandes (poème collaboratif)

     

    A l'orée de la forêt,

    Chante le tiercelet,

    Des nymphettes plongent dans le marais,

    Sous l'oeil perplexe de la chouette effraie.

    (Morganne)

     

    De belles dryades sensuelles

    Les accompagnent de leurs danses rituelles.

    Mais un petit lutin curieux

    Les observe, caché, avec un regard envieux.

    (Mona)

     

    La brise nocturne d'été

    Sous le chapiteau étoilé,

    Transporte en rythme les lucioles

    Dans une grande farandole.

    (L.)

     

     Et la voilà qui danse..

    Voici la Reine des fées qui s'avance,

    Au coeur de la forêt dense.

    Prenant l'Homme par la main, composée de son destin

    Toute de sang de rêves et de satin vêtue.

    .(DadineAngel)

     

    Au petit matin, un petit cri trouble ce silence.

    Assis sur sa queue en panache, l'œil vif, pelage roux estival

    Mr l'écureuil grignote son temps à la construction de son nid idéal

    Un bruit sec et c'est une course effrénée tel un Tex Avery de mon enfance.

    (jean-marc)

     

    Madame chouette,

    Sort de sa cachette,

    ¨Pour rejoindre dame Belette.

    Engageant une longue causette

    (verlant * TP)

     

    Quelques sorcières sirotaient,

    Quelques boissons fermentées,

    Le p'tit lutin lorgnait,

    D'un regard indiscret.

    (Franck TP)

     

    Se joint à eux une belle princesse

    Qui dévoile toutes ses prouesses,

    En chantant de sa voix harmonieuse

    Des mélodies lyriques mais areligieuses.

    (alexia4ever)

     

    Blotti au pied d'un arbre, les joues noyées de larmes,

    Un enfant vagabond assiste à cette scène,

    N'en croyant pas ses yeux, il tombe sous le charme,

    Et sort timidement de l'ombre de son chêne.

    (Kelkune)

     

     Dans cette renaissance aux effluves d'Eden

    Se relève l'Homme qui jadis riait :

    Revenu en ce corps d'enfant, étrange phénomène,

    Il trouve enfin la force d'investir la lumière des fées.

    (Sylvain)

     

    Ce petit corps devient étoiles de feu qui s’éparpillent,

    Et voilà l’enfant qui dans le ciel et la nuit scintille

    D’une lumière pure et puissante que sur la Terre il répand,

    Garant de la magie qui scintille dans les yeux des enfants.

    (Magnum)

     

    Je pense qu'avec mon mari virtuel (merci sylvain) et notre copain Magnum on peut clore ce poème non ???? et si on le mettait à la modération t'en penses quoi Kelkune en plus on a notre modo privée lol.. 

     

     

     

     

    Tags : Alexia4ever, Dadineangel, Funambule, Jmsc, Kelkune, L., Magnum, Minimoy, Morganne21, Théo91, Verlant


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique