• N° 191 : Quand vient la fin de l'été

    N° 191 : Quand vient la fin de l'été

     

    je vous propose cette semaine d'écrire sur le thème suivant et sans être "une rabat joie" :

     

    "   Quand vient la fin de l'été"

     

    et oui hélas toutes les bonnes choses ont aussi une fin, alors désolée ,même si le soleil nous fait don de belles journées encore, il faut bien se replonger dans la réalité ,alors bonne écriture à vous tous et bon courage aux actifs.

     

    mamin

  • Acrostiche de Mamin

     

     

    Photo perso de Jac, "campagne Sarthoise"

     

    Que garderons- nous de ces beaux jours 

    Un moment inoubliable gravé pour toujours!

    Alors peut être une rencontre amoureuse

    Nourrie de paroles prometteuses.

    Doucement la saison s’efface

     

    Viennent les nuages qui prennent place

    Il faut se préparer à la transformation de la nature

    Envolée l’hirondelle vers de chaudes contrées, à l’aventure.

    N’oublions pas de cueillir fruits et fleurs qui font de la résistance

    Tenir dans sa main un dernier bouquet offrant son essence

     

    La lumière décroît doucement dans le jour qui s’achève

    Auréolé de tons pastel échoués sur la grève.

     

    Finit les longues soirées sous la tonnelle

    Il faut ranger chaises longues et balancelles

    Ne pas se lamenter, reviendra le bleu du ciel

     

    Dans les champs, le tournesol à perdu la boussole

    Envol de corbeaux sur ses fleurs en corolles.

     

    L’heure du changement va bientôt sonné

    Égrainant avec lui le temps imposé

    Toutes les pendules se mettront au diapason,

    Écoute son tempo rythmé la nouvelle saison !

     

     

    Ayant posté le challenge "Quand vient la fin de l'été" avant mon départ, je n'avais pas eu le loisir d'écrire, j'ai donc décidé de le faire en acrostiche.

    Excusez alors ce retard, mais comme je constate qu'il n'y  pas "foule" dans le site je pense que cela comblera un peu ce vide: et bien sûr je vais faire celui proposé par Alain, amicales pensées à vous


    votre commentaire
  •  

    Quand vient la fin d’une saison,

    Le goût des ivresses s’apaise

    Comme s’apaisent les ultimes frissons.

     

    Quand vient la fin de l’eau douce,

    S’affinent les papilles et les appétits,

    Le goût de trop peu prend de l’ample,

    S’en viennent les envies de verve et de vie.

     

    Quand vient cette appétence pour un sang plus rare,

    Ces regards sibyllins s’estompent dans une langueur de nuit.

     

    La robe d’automne se dévoile, les pensées se mettent à nu,

    Aucun désir ne tressaille l’échine, tout est fin et tranquille;

    A l’eau comme un cœur épuré, nous nous mettons en feux extrêmes.

     

    Alain, 13 septembre 2013

     

    Fin de saisons par Spock27


    votre commentaire
  • Quand vient la fin de l'été par Andy

     

    Quand vient la fin de l'été

    Mon coeur est lourd comme une pierre

    Quelque chose en moi s'est brisé

    Et mes pensées sont amères

     

    De nulle part, ta voix a surgi

    Donne-moi ta main, sois mon amie

    Nous pourrons nous envoler au-delà de l'horizon

    Et peu importe où nous nous poserons

     

    Quand vient la première pluie d'automne

    Nuages qui couvrent l'âge glorieux des hommes

    Je ne peux voir, je ne peux sentir

    Ces sentiments qui me font sourire

     

    Je me suis perdu sur le chemin du retour

    Puis je pense à toi et mes peurs s'envolent

    Mes pas m'emportent, je cours

    L'hiver est là, les flocons vélivolent

     

    Je sais que ce monde est cruel

    Malgré cela tu me voues un amour passionnel

    Bien que ce monde ne cesse de changer

    Tu es toujours restée à mes côtés

     

    Andy


    votre commentaire
  •  

    Comment penser que l'été part en ballade, je lève les rideaux

    Le ciel est turquoise, les fleurs en corolle ne sont pas flétries.

    Notre coeur amoureux n'est pas au chant de l'automne, trop tôt,

    Restons au temps des slows langoureux enlacés avec envie.

     

    Les fontaines prises d'assaut avec cette petite canicule,

    Seule ombre au tableau, plus que quelques jours de vacances.

    Il fait trop chaud pour reprendre le cartable c'est nul,

    Les parents se perdent dans les horaires en arrière en avance..

     

    Maman emmènera son poupon ou sa poupée à la maternelle,

    Cruelle séparation, mais qui pleure, les petits ou les parents.

    Les larmes coulent sur les joues, rengaine éternelle,

    La porte fermée, maman partie, les sourires sont présents.

     

    Les volubilis grimpent le long de leur treillis,

    Les abeilles butinent, les bourdons bourdonnent,

    Septembre sonne, rien ne change dans les taillis.

    Tourtereaux ne tomberont pas du nid, ils ronronnent.

     

    Fini l'été, ne regardez surtout pas les émissions télévisées,

    les reporters jubilent et nous gavent de photos horribles,

    Qui aura le premier la plus sanglante séries à montrer,

    Les catastrophes de l'été à l'automne tout est terrible.

     

    Notre président presque hilare veut partir en guerre,

    Contre l'avis de tous, gros nounours veut sa partie du gâteau,

    Comment notre France va résister à la dime comme naguère.

    Le mariage pour tous, mais Baloo non, première dame n'a pas d'anneau.

     

    Morganne tiens ce matin il pleut


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique