• Le premier Pas Challenge de Morganne

     LE PREMIER PAS

     

     J'ai vu ce beau jeune homme le séant sur un fauteuil,

    Un parquet de bois luisant, devant lui. J'ai l'oeil.

    Autour de lui des mégères en "chaperons"pas rouges, de là je vois.

    Et leurs jeunes pucelles au bal des Gadzars, aux abois.

     

    Sauterie très quotée pour trouver gente dame,

    (presque plus que le prix de Diane à Chantilly)

    Ou jeune ingénieur pour épousailles en grande classe.

    Des couples nouvellement unis, virevoltait sur la piste,

    Pourquoi ne pas venir m'inviter galamment, aucun pas de risque.

     

    Enfin il se décide et sur le parquet vernis il glisse..

    Celui qui était l'élu de mon coeur, me fait faire une jaunisse.

    Comme Monsieur Molière dans.... dans quoi, après tout on est au bal.

    Aurais-je dû, jeune fille de bonne famille,  le relever tout bancal.

     

    Il était beau il sentait bon le sable chaud, mon légionnaire.

    Zut je m'éloigne du texte, toutes mes excuses imaginaires.

    M'avouant ne pas savoir danser, j'ai dit je vais vous initier,

    Un deux, un deux, vite vite lent, cela n'était pas sorcier.

     

    Un slow il a  aimé, collé contre moi, ses pieds n'écrasaient plus les miens.

    Il me dit en souriant, (je ne suis pas Ronaldo  sorry I'm Sorry),  sortons la lune pour écrin.

    Première fois, toute toute première fois, qu'une fille invite un garçon,

    Et un de moins en lice, oui à Cluny beaucoup de chevaux trottinent.

    (J'ai droit à une ligne de plus vu que je suis sortie plusieurs fois d'OK Coral)

    Sous les Etoiles bienveillantes, nos coeurs en écho, nos lèvres jointes.

    (toute première fois, oui oui première fois mais c'était bon

     

    On s'est connu, on s'est reconnu, on s'est perdu de vue

    Ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants, non pas trop... il faut les élever..

    Morganne

    histoire vécue sans la chute.. (comprenez ce que vous voudrez, pour la chute)

     

    J'explique le bal de Gadz'arts ou Bal des Elèves Ingénieurs des arts et Métiers à Cluny Sâone-et-Loire est un bal très quoté ou les mamans voudraient bien trouver un gendre, et quelque maman de garçon une jeune fille "il y a des garçon très timides" jeune hommes.. il leur faut leur maman.. j'en ai connu un... et là il lui faut toujours papa maman à 40 ans


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Juin 2016 à 08:20

    Ca sent le conte revisité...

    L'humour te sied bien, continue sur cette belle lancée

    (mais n'oublie pas de mettre un titre à tes oeuvres

    sinon on ne les voit pas...)

    Bisous

    L.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :