• La forêt de Brocéliandes par Morganne

    La forêt de Brocéliandes par Morganne

     

    A l'orée de la forêt de Brocéliande, un petit être doucement s'avance.

     

    Il fait un peu noir sous la frondaison, soudain une lumière puis deux s'allument dans les arbres, ce n'est que les lucioles jolies demoiselles qui guideront ton chemin.

     

    Il fait un peu frais dans ce bois de trousse chemise qui veux tu rencontrer fillette es tu un ange, mais ne t'aventure ici, c'est le refuge du loup.

     

    Bien que comme disent les enfants de maintenant il y a des gentils loups... pour éviter d'avoir peur.

     

    Mais c'est aussi une réalité on donne au loup un caractère et des faits qui ne lui sont pas propres, il est rusé mais pas méchant, mais veux manger comme tout le monde alors il s'attaque aux brebis qui se trouvent sur son passage..

    Comment ferais-tu toi si tu n'avais pas de nourriture et que tu avais faim ? tu irais en chercher où il y en a.

     

    Cet animal est carnivore, mais doux je n'irai pas dire doux comme un agneau oh non.. mais comment veux tu qu'il se nourrisse de baies et de champignons...

     

    Avance tranquillement mais je vois tu es un elfe, pas une enfant, l'elfe de cette forêt au bois dormant.

     

    Je te vois maintenant sautillant habile dans le bois crissant de feuilles mortes..

     

    Pourrais tu me dire où est ta maison ? je suis curieuse je sais.

    Tu ne veux pas le dire, je le conçois de ne pas donner de renseignement à un plus grand que toi..

     

    Tu ne me fais fait confiance où tu es plein de méfiance ?

     

    Tu t'approches de moi me dit des mots tout bas et tu sors une jolie flute que tu as confectionné toi même.

     

    Elfe bricoleur, je ne comprends pas ton langage oh non ! mais le son mélodieux qui s'élève dans cette grande salle de spectacle qui est la voute de la forêt, donne une intensité et une résonnance sublime...

     

    -puis je danser sur ce rythme doux ? la sonorité qui m'ensorcelle, quelques pas sous les feuillus ?

    allez ne soit pas cruel..

     

    Continue de jouer,

     

    Soudain, des animaux, des êtres que je ne soupçonnais sont là à regarder la danse que j'invente, valse lente comme une danse d'antan..

     

    J'aime et j'aimerais danser dans cet odeur d'humus.

     

    Soudain le réveil me tire de ma rêverie, je suis déçue, me frotte doucement les yeux pour revenir à la réalité, mais doucement de mon réveil sort la mélodie que jouait mon elfe de la forêt.

     

    Réveil musical que j'ai adoré..

     

    Morganne

    Ce conte musical a été faite sur une musique de flute pour le challenge musical de textes et poésies et comme j'en ai la nostalgie et que vous ne l'avez pas lu, je vous le mets..


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :