• Je serai les ailes qui porteront ton coeur au delà des nuages par Andy

     

    Honnêtement, j'ai mendié pour avoir les réponses
    Que toi et seulement toi peux me donner
    Crier à pleins poumons, crier à perdre haleine
    Je t'ai pleurée depuis des jours maintenant
    Dès que j'ai commencé à courir, j'ai arrêté de respirer
    Apeuré par les mots que tu as laissé sur ce bout de papier
    Je serai là de l'autre côté de l'océan
    A attendre les preuves laissées par les couchers de soleil
    Tous mes châteaux de sables s'écroulent
    Comme des cendres de cigarettes
    Les vagues m'entraînent vers la mer
    Je pourrais rester ici des jours entiers
    A demander à Dieu la question
    Sommes nous là juste pour faire semblant ?
    Ce silence assourdissant ne veut-il rien dire
    A personne d'autre que moi ?
    Quand les secondes deviennent des minutes
    Quand l'instant présent semble plus long que l'éternité
    Est-ce trop tôt pour te dire je t'aime
    Et t'aimer jusqu'à la mort ?

     

    Andy


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 18:58

    Un poème qui se termine en apothéose, bravo je ne sais quoi te dire de plus

    Bises

    2
    Lundi 23 Décembre 2013 à 16:30

    Magnifique poème, Andy!

    Est-ce le Ciel qui se tait ou nous qui ne savons pas l'entendre?

    Bien à toi.

    L.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 31 Décembre 2013 à 14:58

    Andy,ton poème est superbe,ton attente est légitime,l'illégitime est encore cet inassouvi.Prends soin de toi.A bientot.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :