• Fille de marbre par Spock27

     

    Il s’agit d’une fille d'ébène

    Qui file le fil éphémère qui mène

    Aux liquides marbres.

     

    Rien ne laisse paraître sa venue,

    Nulle attente en amont de ce bonheur,

    Quelques brassées de fleurs

    Que l'on voit rétives

    Dans les prés délaissés.

     

    Marie ou élégie, peu importe

    Comment vous la nommer,

    Elle sait car elle a le cœur si doux.

    Elle sait car elle n’a pas craint

    Ni les regards, ni les vilenies.

     

    Comment peut-on corrompre

    Celle qui le corps lent,

    Etendue de naissance,

    Jamais ne labeure.

     

    Alain, 29 avril 2013.

    J’ai écrit ces quelques lignes à partir des vers suivants

    « Une fille sur terre au passage éphémère,

    Venue d'un autre continent ? Rien ne le laisse paraître. »

    De « Fille du vent et du soleil », Morganne :-)


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :