• Challenge de Jean-frédéric et de Morganne

    Challenge de Jean-frédéric et de Morganne

    Malmenée par la furie des hommes, les usines 

    Pauvre mère Gaïa résiste comme elle peut. 

    Sournoisement cette terre on l'assassine,  

    Ne pouvons nous pas revenir en arrière ce serait mieux.

     

    Qu’il est difficile le chemin des avancées humaines

    Cela doit-il en passer par la destruction ?

    Mère nature aux pouvoirs et à la force si vaine

    Face à la folie des uns qui ne cherchent que mutilation

     

    La déforestation quoi de plus normal pour ceux sans réflexion, 

    L'oxygène va se raréfier sans végétation, mais ce n'est pas le pire. 

    Plus rien n'arrêtera les glissements de terrain, dans toutes les régions. 

    Le bois coupé à tout va pour construire, faire de l'argent la situation empire.

     

    Challenge de Jean-frédéric et de Morganne

     

    Pauvre terre jadis travaillée par des mains coutumières

    Aujourd’hui cassée, rompue et sans doute à jamais meurtrie

    Qu’avons-nous fait de nos entrailles nourricières ?

    Nous bâtissons à la verticale sur notre terre bientôt sans vie

     

    Le coeur de Gaïa gronde, rugit, va casser sa croûte terrestre 

    Le magma est près sur terre, sous mer, à se mettre en ébullition. 

    La lave finira le travail, un géant Pompéi, momification rupestre 

    Que l'on trouvera dans des millions d'années lumière, atroce vision.

     

    Quatre mains Jfred et Morganne

     

     

    Challenge de Jean-frédéric et de Morganne

     


  • Commentaires

    1
    Andy
    Jeudi 6 Mars 2014 à 19:36

    Tellement vrai, encore une fois ...

    j'aime !

    2
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:15

    merci andy

    3
    Vendredi 7 Mars 2014 à 10:18

    Et peut-être Mère Nature victime de ses habitants humains,

    En mode veille jusqu'à l'éveil de leur conscience : en vain!

    Accepte d'être modifiée pour n'être plus vivable

    Quelle belle revanche pour se débarrasser de ces indésirables!

     

    Bisous 

     

    Jolana

    4
    Vendredi 7 Mars 2014 à 10:50

    tu as tout à fait raison jolala, et je te remercie de ton com.... bisous

    5
    Vendredi 7 Mars 2014 à 13:32

    Plantez, plantez des arbres!

    Voilà le maître mot!

    Ne restez pas de marbre,

    Agissez aussitôt!

     

    Très beau poème.

    Bisous

    L.

    6
    Vendredi 7 Mars 2014 à 14:06

    vive la vraie nature !!

    bisous et merci à tous d'avoir participer à mon challenge ,et constater qu'en règle générale nous sommes tous d'accord pour dire que rien ne va plus ,et que oui les générations à venir ferons comment pour "vivre" ou survivre?

    7
    Vendredi 7 Mars 2014 à 22:46

    la nature est malmenée et sait quand les éléments s'en mêlent, reprendre ses droits sur tout ce que l'homme a pu faire. il est des maux qui seront à jamais irréparables par contre.. tout le monde peut oeuvrer pour en ralentir le processus.

    8
    Samedi 8 Mars 2014 à 16:48

    pauvre Gaïa, finir comme Pompéi,

    c'est lui promettre un souvenir impérissable

    mais franchement tristre.

    elle qui était si vivante; c'est peut-être ce que lui reprochent... les Hommes ?

    alain / spock27

    9
    Samedi 8 Mars 2014 à 19:50

    oui tu as raison al.. mais c'est ce que je vois, on va tous être rayé de la terre, il va y avoir un grand cataclysme et on reprendra comme à la préhistoire et nos reste seront étudiés comme l'on va voir les restes de Pompéï en faisant nombre de suppositions parfois juste parfois fausses...

    Il y a un cycle sans fin, la terre tourne et nous avec moi je pense qu'on est arrivé à un point de non retour, où la machine s'est enrayée et on aura beau faire on arrivera pas à la sauver notre terre aimée, les grands de ce monde s'en fiche absolument mais eux seront  visité comme nous le seront dans une autre ère....

    Que mangeons nous, de la pourriture qui nous tue,

    Que respirons nous, de l'air vicié qui va nous faire crevé,

    Comment vivons nous comme une bande de lavettes qui ne peuvent plus rien pour sauver la terre

    hélas..

    C'est mon point de vue mais bon vous le voyiez peut être mieux et c'est pas tant pis mais tant mieux moi je veux bien planter tous les arbres qu'il faut mais il faut changer certains hommes qui ne font que des choses monstreuses pour être heureux... merci Messieurs, l'avenir de vos habitants vous n'y faite plus attention pourvu qu'il rentre dans vos caisses, l'argent qui vous feront vivre plus haut que ce que vous devriez, vos frasques de lit on en a rien à faire, mais certains se gargarisent de ces choses.... bonne chance monsieur le président mais si la terre pête, vous viendrez avec nous au pays des morts vivants.

    Morganne.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :